Oublions le Wi-Fi, vive le Li-Fi

Lampe-lumière-pixabay

Les salons comme le Mobile World Congress de Barcelone ne sont pas seulement des occasions pour des entreprises comme Samsung, Sony ou LG de lancer leurs nouveaux produits, il s’agit également d’opportunités pour d’autres entreprises de présenter de nouvelles technologies. Et parmi celles qui ont le plus attiré l’attention des médias, il y a le Li-Fi ou « Light Fidelity ».

Le Li-Fi est généralement présenté comme le successeur du Wi-Fi. Mais contrairement à ce dernier, le Li-Fi ne transmet pas les données via des ondes radio, mais plutôt par le biais de la lumière. En substance, les signaux lumineux du Li-Fi (qui sont invisibles) sont envoyés via des lampes LED. Et l’un des avantages, c’est que la lumière ne traverse pas les murs, ce qui permet donc d’avoir un réseau plus sécurisé. De plus, grâce au Li-Fi, les données transitent plus rapidement.

Explication-LiFi

La start-up française Oledcomm, spécialisée dans cette technologie, a profité du Mobile World Congress pour en faire une démonstration. Et pour nous donner une petite idée de la vitesse de Li-Fi, elle explique, citée par APF, que dans les tests en laboratoire, cette nouvelle technique de transfert de données, 100 fois plus rapide que le Wi-Fi, permet de « télécharger l’équivalent de 23 DVD en une seconde ».

Après, il faut savoir que pour le moment, on n’en est qu’à la phase de test. Cependant, d’après un autre spécialiste cité par AFP, cette technologie devrait commencer à vraiment être utilisée au plus tard dans deux ans.

 

Source

}