Une goutte de salive et 10 minutes bientôt suffisants pour détecter un cancer ?

test-salivaire-detection-cancer

Détecter un cancer par les mutation génétiques de la salive

L’information vient de l’Université de Los Angeles en Californie et signifierait une avancée notable dans la prévention du cancer. Un chercheur du nom de David Wong et professeur d’oncologie, aurait mis au point un test salivaire révolutionnaire.

Là où les médecins ne disposent pour le moment que de la possibilité de réaliser des recherches sanguines, le scientifique serait parvenu à mettre au point un test qui n’utiliserait qu’une goutte de salive et apporterait un diagnostic fiable à 100% en seulement 10 minutes.

Ce nouveau moyen de détection des cancers serait si simple à mettre en œuvre qu’il pourrait être réalisé chez la pharmacienne, chez le dentiste ou même par le patient lui-même à la maison. Afin d’apporter une réponse aussi précise et rapide, le test s’appuierait sur les mutations génétiques du plasma sanguin liées à la croissance d’une tumeur.

« S’il existe le moindre signe d’une tumeur dans la salive de quelqu’un, ce test la trouvera. »

Selon le professeur à l’origine de ces recherches, le test devrait être approuvé dans les deux ans par la Food and Drug Administration qui gère entre autre les autorisations de mise sur le marché des nouveaux médicaments.

« L’avantage de cette nouvelle technologie de détection des cancers est qu’elle est totalement non-invasive. Si nous pouvons disposer de ce test dans les prochaines années et que les personnes, qu’elles soient à risque ou non, peuvent en bénéficier facilement et l’utiliser chez elles, alors nous tenons une véritable clef en ce qui concerne la prévention et la détection précoce des cancers qui, on le sait est essentielle dans leur prise en charge. »

Source

2 pensées sur “Une goutte de salive et 10 minutes bientôt suffisants pour détecter un cancer ?

  • 18 février 2016 à 19 h 30 min
    Permalink

    C’est super, mais avant que les trusts et les laboratoires pharmaceutique, laisse passer ça, on à le temps de crever sans rien savoir !

    • 18 février 2016 à 22 h 46 min
      Permalink

      Espérons que non, t’imagine on pourra tranquillement apprendre qu’on à le cancer on passant à la pharmacie après être allé chercher le pain^^

      Par contre il vont devoir augmenter les productions d’anti-dépresseur vu le nombre de cancer que l’on va détecter d’un coup…

}