Anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops

pyramide-gizeh

D’étranges anomalies thermiques ont récemment été découvertes dans la pyramide de Khéops, ouvrant le champ à la possible existence d’une chambre secrète…

Que peut bien cacher la célèbre pyramide de Khéops ? Le 9 novembre dernier, Mahmoud Eldamaty, ministre égyptien des Antiquités, a annoncé que des scientifiques Canadiens, Français, Égyptiens et Japonnais, ont découvert d’étranges anomalies thermiques sur quatre pyramides Égyptienne, dont celle de Khéops, lors du projet ScanPyamids, visant à comprendre comment ont été érigés ces monuments historiques.

Les résultats de ces irrégularités thermiques ont ainsi ouvert la voie à plusieurs hypothèses, dont celle d’une chambre secrète. Interrogé sur les événements, Robert Voûte, un ingénieur néerlandais déclare : «Cela fait des milliers d’années qu’on les regarde en se disant qu’on les connaît, mais finalement, quatre mille ans plus tard, on se rend compte du contraire».

anomlie-thermique-pyramide-kheops

Une chambre secrète dans la pyramide de Khéops

À en croire les scientifiques responsables de cette découverte, ces anomalies thermiques sont particulièrement renversantes, et cacheraient bien plus que ce que l’on pourrait croire. Concrètement, quelques blocs de pierre observés sur la face de la pyramide, au niveau du sol, présentent jusqu’à 6 degrés d’écart avec les blocs voisins.

Si l’origine de ce changement de température demeure aujourd’hui une énigme, les scientifiques ont avancé qu’elle pourrait provenir d’une chambre secrète, située dans la pyramide.

Quoi qu’il en soit, le projet ScanPyamids, qui doit durer jusqu’à la fin 2016, devrait nous dévoiler d’ici là plus d’un secret.

 

}